Accueil » Nouvelles » Salle des nouvelles

Date de fermeture de l'AQESSS
Pour la période des fêtes


L'ensemble des services de l'AQESSS, y compris la direction des assurances du réseau de la santé et des services sociaux (DARSSS) seront fermés du 24 décembre 2014 au 2 janvier 2015 inclusivement.


Réclamations : Service d'appels d'urgence durant la période des fêtes !

La DARSSS vous rappelle que le service d'appels d'urgence 24 h / 7 jours est à la disposition des établissements du réseau pour les réclamations nécessitant une assistance immédiate.

Pour tous les programmes d'assurance, contactez le cabinet d'experts en sinistre IndemniPro au 1 866 556-1777.

Réclamations non urgentes

Les transmettre au service de réclamations de la DARSSS à l'aide de l'espace client sécurisé de notre site Web au www.darsss.ca. Pour les personnes à qui il est impossible de transmettre leur avis de sinistre à l'aide de notre site Web, le faire suivre par courriel à avis.reclamations@aqesss.qc.ca, ou par télécopieur au 514 282-4265. Les avis seront traités dès notre retour le 5 janvier 2015.

Des formulaires « Avis de sinistre » sont disponibles en version électronique pour faciliter votre démarche. Veuillez cliquer ici pour les versions à jour et consulter le répertoire au besoin.  

Nous profitons de l'occasion pour vous offrir nos meilleurs voeux pour un très joyeux temps des fêtes!

 



Assurer la pérennité du système public de santé et de services sociaux - L'AQESSS présente le fruit de ses travaux


À l'automne 2013, le conseil d'administration de l'AQESSS confiait à l'équipe de l'Association le mandat d'identifier les différentes mesures qui permettraient de relever le défi de la pérennité du système de santé et de services sociaux dans un contexte financier extrêmement difficile.


Les objectifs de la démarche constituaient à faire le point sur la situation, à mettre en lumière les enjeux, les opportunités et les tendances observés dans d'autres juridictions et à formuler des recommandations au Ministre visant une gestion optimale et performante du système public de santé et de services sociaux. Pour y parvenir, l'AQESSS s'est adjoint des partenaires, dont le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO), ainsi que monsieur Guy Poulin, représentant de la population qui a été président d'un forum citoyens du Commissaire à la santé et au Bien-être. Quatre groupe de travail se sont respectivement penchés, au cours du printemps dernier, sur la pertinence des services assurés et leur bonne utilisation, les modes de prestation des services, l'Innovation au chapitre des technologies biomédicales et de l'information et la gouvernance. Un modèle d'analyse axé sur l'innovation et sur l'ajout de valeur a inspiré tant la lecture de l'environnement que la recherche des voies de solution.

Alors même qu'arrivaient à terme les travaux des groupes de travail, les commissions parlementaires sur la révision permanente des programmes (Commission Robillard) et sur la fiscalité québécoise (Commission Godbout), étaient lancées. Puis, fin septembre, le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Gaétan Barrette, déposait le projet de loi 10 sur l'organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux, suivi tout récemment du projet de loi 20 sur l'accès aux services médicaux. Les travaux réalisés dans les quatre groupes ont grandement contribué à alimenter les mémoires déposés et présentés par l'AQESSS.

Le document intitulé Pour assurer la pérennité du système public de santé et de services sociaux, qui collige plusieurs voies de solution pratiques allant au-delà d'une réforme de structures, a été acheminé lundi à nos membres et se trouve sur notre site Internet. Il sera acheminé dans les jours qui viennent au Ministre Barrette ainsi qu'aux partenaires de l'AQESSS. Nous vous encourageons vivement à en prendre connaissance.

»» Consultez le document Pour assurer la pérennité du système public de santé et de services sociaux 

Monick Coupal

Nouvelle publiée le 11 décembre 2014

 



Activités socioprofessionnelles et communautaires pour les personnes ayant une déficience - Le MSSS publie un rapport attendu


Dans la foulée de la révision de l'offre de services pour les personnes présentant une déficience et à laquelle l'AQESSS participe depuis plusieurs mois, la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, madame Lucie Charlebois, publiait le 9 décembre dernier le rapport sur les activités socioprofessionnelles et communautaires.


Intitulé Les activités socioprofessionnelles et communautaires : État de la situation et actions convenues pour l'amélioration des services, le rapport dresse un portrait des différents services offerts aux personnes ayant une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l'autisme (TSA) ou une déficience physique à la fin de leur scolarisation. De plus, ce rapport soulève les grands enjeux au regard de leur intégration sociale et professionnelle et présente 14 actions concrètes pour améliorer le soutien offert aux personnes qui en ont besoin au regard de leur projet de vie et de leur participation sociale, tout en répondant mieux aux besoins de leur famille. Parmi ces actions, soulignons la création d'un comité interministériel dont la mise en place vise à améliorer de manière significative l'accès et la continuité des services. Dans cette optique, les intervenants des différents réseaux seront davantage soutenus afin de favoriser leur engagement dans la démarche de transition de l'école à la vie active.

« Notre objectif est de réunir les conditions essentielles à une véritable participation sociale des personnes ayant une déficience », a conclu la ministre Charlebois.

»» Consultez le rapport Les activités socioprofessionnelles et communautaires : État de la situation et actions convenues pour l'amélioration des services

Anne Marie Cloutier

Nouvelle publiée le 11 décembre 2014

 

 



Chantale Perreault nommée administratrice à l'AQESSS


Le 5 décembre, le conseil d'administration de l'AQESSS a procédé à la nomination de madame Chantale Perreault à titre d'administratrice.


Chantale Perreault
Chantale Perreault

Vice-présidente du conseil d'administration du CSSS du Nord de Lanaudière madame Perreault représentera la région de Lanaudière, pour un mandat se terminant au printemps 2016. Détentrice d'un diplôme de 2e cycle en gestion des personnes et des organisations d'enseignement de l'Université Laval, ainsi que d'un baccalauréat en chimie de l'Université de Sherbrooke, madame Perreault a notamment assumé des fonctions d'enseignement et de direction dans plusieurs établissements de niveau collégial. Elle occupe actuellement le poste de directrice du Cégep régional de Lanaudière.

Nous souhaitons la bienvenue à cette nouvelle membre, qui nous permettra d'enrichir nos réflexions sur la modernisation du réseau. Dans la foulée, nous tenons à remercier l'administratrice sortante, madame Doris Gagné, pour son implication et son engagement envers le réseau de la santé et des services sociaux et pour sa contribution aux travaux de l'AQESSS.

 

Nouvelle publiée le 11 décembre 2014

 



Le regard vers l'avenir pour répondre aux besoins des usagers au 2e rendez-vous national sur l'avenir du système public de santé et de services sociaux


C'est aujourd'hui que se tient le 2e rendez-vous national sur l'avenir du système public de santé et de services sociaux. Plus de 400 participant(es) provenant de plus de 100 organisations sont rassemblés afin de mettre de l'avant des solutions pour assurer l'avenir du système public et répondre aux besoins des usagères et usagers.


Organisateurs de l'événement, l'AQESSS, la CSN et l'INM interpellent le ministre Gaétan Barrette pour lui exposer les solutions mises de l'avant. Ce deuxième rendez-vous national, tenu dans une conjoncture politique plus qu'incertaine, réunit des organisations syndicales et patronales, des fédérations médicales, des groupes communautaires, des associations d'usagers et des ordres professionnels.

Parmi les solutions discutées lors de ce deuxième rendez-vous, plusieurs participant(es) ont exprimé l'urgence d'améliorer les services de première ligne et d'en faire une réelle porte d'entrée dans le réseau de santé et de services sociaux. « Il ressort de nos échanges une grande ouverture des composantes du réseau de santé et de services sociaux pour élaborer des solutions communes et porteuses. C'est par une collaboration et en comptant sur l'expertise de chacun que nous relèverons ce défi », a déclaré Diane Lavallée, directrice générale de l'AQESSS.

Il a de plus été question de l'action sur les déterminants sociaux de la santé, de la pertinence des soins favorisée par la mise en place d'une gouvernance clinique, de la concertation des acteurs du terrain pour une meilleure prise de décision ainsi que de la cohérence du financement avec les objectifs identifiés, notamment au regard du mode de rémunération médicale et du régime d'assurance médicaments.

« Plusieurs solutions pour assurer l'avenir du système public sont connues et elles doivent maintenant devenir une priorité du gouvernement. C'est pourquoi nous souhaitons rencontrer le ministre Barrette pour lui présenter les priorités identifiées. Enfin, nous entendons mettre sur pied un groupe de travail qui mobilisera les acteurs du réseau autour d'une vision commune et mettra de l'avant des initiatives pour améliorer l'accès aux services », de conclure les trois représentants.

»» Lire le communiqué officiel

Nouvelle publiée le 9 décembre 2014

 



Projet de loi 20
L'AQESSS prépare sa position


Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, a déposé vendredi dernier le projet de loi 20 sur l'accès aux services de médecine de famille, de médecine spécialisée ainsi que sur la procréation assistée.


La législation prévoit notamment que chaque médecin omnipraticien assure le suivi médical pour un nombre minimal de patients et exerce un minimum d'heures d'activités médicales, à défaut de quoi il verra sa rémunération diminuer. Dans la même logique, le projet de loi impose aux médecins spécialistes de recevoir en consultation un nombre minimal de patients qui lui sont référés par un médecin omnipraticien ou par un autre professionnel de la santé en dehors des services d'urgence. Dans certains cas, certaines catégories spécialistes seraient aussi  responsables de l'hospitalisation. Finalement, dans un tout ordre d'idée, le projet de loi pose également des limites importantes aux activités cliniques et de recherche en matière de procréation assistée et met à tout fin pratique un terme au remboursement de ces interventions par la RAMQ.

Sur le fond, un certain nombre d'éléments avancés dans le projet rejoignent les revendications portées par l'AQESSS au cours des dernières années. L'Association analyse actuellement les impacts concrets que pourraient avoir ce projet de loi pour les établissements et les patients. Des consultations particulières sont prévues. L'AQESSS a déjà fait connaître son souhait de faire partie des groupes entendus. Le calendrier final des consultations n'est cependant pas encore connu. L'Opposition officielle a demandé à ce que le projet de loi soit scindé de manière à ce que les modifications en matière de procréation assistée fassent l'objet d'un projet de loi indépendant.

»» Pour consulter le projet de loi 20

Nouvelle publiée le 4 décembre 2014

 



Projet de loi 28
La santé et les services sociaux sont concernés


Le 26 novembre dernier, Carlos Leitao, ministre des Finances, déposait un imposant projet de loi visant la mise en œuvre des dispositions du budget de juin 2014 et le retour à l'équilibre budgétaire.

Le secteur de la santé et des services sociaux est concerné au premier chef par plusieurs des éléments inclus dans ce projet de loi. Le Fonds de financement des établissements de santé et de services sociaux (FINESSS), les services pharmaceutiques et les médicaments font notamment partie du lot. Des consultations particulières auront lieu sur le projet de loi au retour du congé des Fêtes. L'AQESSS a fait connaître son intention de déposer un mémoire à la Commission. La date de début des travaux parlementaires sur la question n'est pas encore connue.

Pour consulter le projet de loi 28 

Nouvelle publiée le 4 décembre 2014

 



Opération Bons coups
Les établissements de la région de Montréal récompensés


Le 26 novembre dernier, 15 équipes des établissements de la région de Montréal reconnues par l'Opération Bons coups en 2014 ont reçu un certificat honorifique des mains de la directrice générale de l'AQESSS, madame Diane Lavallée.


Les établissements reconnus sont :

Catégorie Recherche, enseignement et évaluation :

Catégorie Performance et qualité

Opération Bons coups - Montréal

Catégorie Ressources humaines

Catégorie Développement durable

Catégorie Promotion et prévention

Catégorie Services

»» Vous pouvez visionner les photos prises lors de l'événement en consultant la galerie Flickr
(Disponible sur votre appareil mobile ou hors réseau seulement)

Il est toujours possible de soumettre un projet

Opération Bons coupsConsultez la zone Bons coups du site Web de l'AQESSS pour connaître les critères d'admissibilité et pour découvrir les différents projets qui ont été reconnus à travers le Québec.

»» Pour participer

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Nouvelle publiée le 4 décembre 2014

 



Prix d'excellence de l'administration publique du Québec 2014 - Une belle reconnaissance pour cinq de nos membres


Les projets de cinq établissements membres de l'AQESSS ont remporté des prix Réalisation ou des mentions spéciales dans les catégories Santé et services sociaux, Gestion des ressources humaines et Monde municipal à la remise des Prix d'excellence de l'administration publique du Québec qui a eu lieu le 19 novembre dernier au Centre des congrès de Québec. Une administratrice du CHU de Québec a pour sa part remporté le prix Hommage.

Institut d'administration publique de Québec  Le Centre hospitalier affilié universitaire de Québec (CHU), a remporté le prix Gestion des ressources humaines pour son projet « Démarche structurée d'accompagnement de la transformation ». Toujours dans la même catégorie, le Centre de santé et de services sociaux de Québec-Nord a quant à lui reçu une mention spéciale pour son initiative « Miser sur les personnes : une stratégie réussie ». 

Le Centre de santé et de services sociaux Haut-Richelieu – Rouville est sorti grand gagnant dans la catégorie Santé et services sociaux grâce à son projet « Ces voix oubliées ». L'Institut d'administration publique de Québec (IAPQ) a également décerné une mention spéciale à l'Institut universitaire en santé mentale Douglas pour sa démarche « Transfert de connaissances et mise en place d'un réseau de soins provincial – troubles de l'alimentation ».

Travaillant en partenariat, le Service de police de la ville de Montréal et le CSSS Jeanne-Mance ont remporté le prix Monde municipal pour le projet « Équipe de soutien aux urgences psychosociales ». 

Les Prix d'excellence visent à reconnaître des réalisations exceptionnelles et à valoriser le savoir-faire du personnel des différentes administrations publiques. Précisons également que la lauréate du prix Hommage est madame Diane Jean, présidente et régisseuse de la Régie de l'Énergie, mais aussi membre et seconde vice-présidente du conseil d'administration du CHU de Québec.  

Pour en savoir plus sur la cérémonie ou connaître tous les lauréats des Prix d'excellence, visitez le site de l'IAPQ.

Nouvelle publiée le 4 décembre 2014