Accueil » Nouvelles » i-média
**L'i-média est strictement réservé aux activités et événements de l'AQESSS. Seuls les événements externes pour lesquels nous agissons comme partenaires peuvent faire l'objet d'exception.
I-Média : Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux (AQESSS)
Édition du 16 octobre 2014

Le blogue

Le point de vue de Diane Lavallée sur l'actualité du réseau

Blogue de Diane Lavallée, directrice générale de l'AQESSS

Directrice générale
Des témoignages qui comptent

Le 29 septembre dernier, soit quelques jours à peine après le dépôt du projet de loi 10 sur la réorganisation du réseau de la santé et des services sociaux, nous entreprenions une tournée régionale auprès de nos établissements membres. Les témoignages recueillis à chacune de ces étapes sont extrêmement riches en enseignement et mettent en lumière de façon éloquente le niveau d'engagement dont font preuve quotidiennement les gestionnaires et les administrateurs du réseau.

Les propos entendus convergent. Un établissement de santé et de services sociaux n'a rien de désincarné. Il prend son sens à travers les personnes qui l'administrent, le gèrent, y travaillent et qui y ont recours pour des soins de santé et de services sociaux. En jugeant bon de se priver de la contribution d'une bonne partie des gens qui font vivre ce réseau et qui le font évoluer localement depuis des décennies, le projet de loi 10 vient fragiliser le système de santé et de services sociaux dans son entier.

Nous considérons qu'il est important de faire entendre ces voix dans le débat actuel. Pour se faire, une zone témoignages a été aménagée dans le dossier Projet de loi 10 de notre site Internet. Nous vous convions à vous y rendre pour partager vos témoignages et commentaires au regard de la réorganisation proposée. Il vous est possible de le faire directement sur le fil Twitter de l'AQESSS en utilisant le mot-clic #pl10aqesss ou encore en utilisant le formulaire prévu à cet effet sur le site. Plus encore, nous vous invitons à faire circuler le lien auprès de vos équipes et auprès des citoyens qui gravitent autour de vos établissements. Les témoignages recueillis seront publiés sur nos plateformes électroniques et pourraient aussi être repris dans nos représentations.

Comme vous, nous sommes persuadés que la force du réseau réside dans les gens qui le composent et l'animent localement. Nous leur offrons aujourd'hui la possibilité de faire entendre leurs points de vue et de témoigner de leurs engagements envers le système de santé et de services sociaux. Passez le message…


L'Association

Projet de loi 10
L'épreuve des faits...

Q. Le projet de loi 10 s'inscrit-il dans la continuité de la réforme entreprise par Philippe Couillard en 2005 comme l'affirme le gouvernement?

Projet de loi 10 

R. Absolument pas. Tous les experts du réseau de la santé et des services sociaux s'entendent pour dire qu'il s'agit en fait d'une centralisation sans précédent des pouvoirs entre les mains du ministre et du ministère. Or, la décentralisation des pouvoirs et l'imputabilité des gestionnaires et des administrateurs locaux à l'égard des soins et des services offerts à la population étaient au cœur de la réforme Couillard en 2005.

Vous aimeriez en savoir plus sur le projet de loi 10? Consultez la section Projet de loi 10.

 

 


Projet de loi 15
Qu'en est-il exactement?

Le 9 octobre 2014, le ministre responsable de l'Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor, monsieur Martin Coiteux, présentait devant l'Assemblée Nationale le projet de loi no 15 sur la gestion et le contrôle des effectifs des ministères, des organismes et des réseaux du secteur public ainsi que des sociétés d'État.

Ce projet de loi établit des règles de gestion et de contrôle des effectifs des organismes publics visant principalement à suivre et à encadrer leur évolution. Il permet au Conseil du trésor et au ministre responsable de chaque organisme public d'obtenir des renseignements concernant leur effectif.

Ce projet de loi prévoit également la mise en place de mesures de contrôle du niveau de l'effectif pour chaque organisme public applicables à l'égard de chaque période déterminée par le Conseil du trésor. C'est au ministre responsable de chaque organisme public que revient la responsabilité de recueillir les renseignements et de répartir, parmi les organismes sous sa responsabilité, les effectifs attribués par le Conseil du trésor.

Il s'agit donc d'un projet de loi qui vise plutôt un gel de l'effectif des organismes publics et non un gel d'embauche, tout en conférant un pouvoir de surveillance, de contrôle et de sanction au ministre responsable et de vérification au président du Conseil du trésor.

Finalement, ce projet de loi établit des mesures particulières applicables aux contrats de services qu'un organisme public entend conclure, notamment en assujettissant leur conclusion à une autorisation du dirigeant de l'organisme public et en conférant au président du Conseil du trésor un pouvoir de surveillance.

Dans les prochains jours, l'AQESSS procèdera à une analyse détaillée de ce projet de loi assez technique et de ses impacts pour le réseau de la santé et des services sociaux. Toutefois, nous pouvons déjà identifier des enjeux en lien avec la base de calcul qui sera utilisée pour calculer les effectifs de référence.

Soyez assurés que nous vous tiendrons informés des développements dans ce dossier.

Mélanie Bisson

 


Développement d'outils en soutien aux DSP
Les travaux se poursuivent

Les DSP entrent souvent en poste sans formation préalable et sans bénéficier d'un programme d'intégration. Pour pallier la situation, l'AQESSS poursuit ses travaux visant à outiller les DSP dans l'exercice de leur fonction, regroupant toute l'information pertinente en un tout cohérent.

DSPLe comité de travail, composé de DSP provenant de différents milieux et ayant des expériences variées, a notamment complété la réflexion sur les différentes thématiques à aborder par le biais des outils. S'inspirant du rôle du DSP tel que décrit dans le document « Les quatre visages du DSP » , les thèmes ont été regroupés selon les quatre fonctions du DSP soit la coordination des affaires médicales, dentaires et pharmaceutiques, l'organisation des services et la gestion des secteurs cliniques, l'amélioration continue de la qualité et l'animation du réseau local de services.

Lors de la dernière rencontre tenue le 9 octobre dernier, le comité a amorcé l'élaboration d'un premier outil portant sur la prévention et la gestion des ruptures de services. Le contenu est développé selon un gabarit qui sera commun à tous les outils. Ce premier outil devrait être validé et diffusé lors de l'assemblée générale annuelle des DSP prévue le 28 novembre 2014, juste avant la tenue du prochain colloque des DSP. Le comité précisera également les prochains thèmes à mettre en priorité pour le développement d'outils subséquents.

Lucie Raymond

 


Mise en place des dispositions de la Loi concernant les soins de fin de vie au sein du réseau

L'AQESSS participe aux travaux du comité ministériel établissements du réseau de la santé et des services sociaux, qui s'est réuni pour la première fois le 9 octobre dernier. L'objectif de ce comité est de faciliter la mise en oeuvre des dispositions de la Loi 2, anciennement connue sous le nom de projet de loi 52, Loi concernant les soins de fin de vie.

Marie-Andrée UlysseLa loi prévoit entre autres que les établissements élaborent une politique de soins de fin de vie, procèdent à un changement de leur code d'éthique et remettent des rapports sur leurs activités de soins de fin de vie. Louise Potvin, directrice générale du CSSS Pierre-Boucher, Dr Louis Roy, DSP au CSSS Québec-Nord, Marie Corriveau DSI au CSSS Sud-Ouest-Verdun et Dr Michel Cimon DSP au CSSS Sud-de-Lanaudière représentent des établissements membres de l'AQESSS au sein de ce comité. Des représentants des agences, de l'Association des CMDP du Québec ainsi que du MSSS sont aussi présents. Les établissements devront offrir des soins de fin de vie incluant la sédation palliative continue et l'aide médicale à mourir à compter du 10 décembre 2015.

Marie-Andrée Ulysse

 


Continuum de soins et de services pour les personnes atteintes de maladies rénales
L'AQESSS participe au comité aviseur ministériel

La Direction générale adjointe de la Direction générale des services de santé et médecine universitaire (DGSSMU) du MSSS amorce des travaux au regard du continuum de soins et de services pour les personnes atteintes de maladie rénale.

Lucie RaymondLes travaux se dérouleront en deux phases, la première visant la mise à jour des orientations ministérielles pour les personnes nécessitant des services de suppléance rénale par des traitements de dialyse, d'ici avril 2015. Les travaux porteront ensuite sur le développement et la consolidation du continuum de services répondant aux besoins des personnes à risque de développer une maladie rénale ou atteintes d'insuffisance rénale, de la première ligne au suivi post greffe.

Le MSSS a mis en place un comité aviseur afin de s'assurer que l'orientation et le déroulement du projet correspondent aux besoins du milieu, tant des niveaux cliniques que de gestion et d'organisation des services. Son mandat vise plus spécifiquement une contribution aux orientations initiales du projet, notamment la mise en place de sous-comités d'experts si requis, aux orientations prises en cours de réalisation, à l'atteinte des objectifs en proposant des pistes d'action réalisables et aux orientations des recommandations finales et à leur implantation, le cas échéant.

Lucie Raymond représente l'AQESSS au sein de ce comité qui est également composé de représentants de l'Association des néphrologues du Québec, de l'Association générale des insuffisants rénaux, du Collège des médecins du Québec, de l'Ordre des infirmières et des infirmiers du Québec, de l'Ordre professionnel des diététistes du Québec et de quelques agences de santé et de services sociaux.

Une première rencontre du comité aviseur s'est tenue le 9 octobre dernier. Elle a permis de mettre en contexte les travaux qui s'amorcent, de revoir le plan de travail et de débuter la réflexion relative aux orientations ministérielles pour les personnes nécessitant de la suppléance rénale par des traitements de dialyse. L'AQESSS s'assurera de mettre en lumière les enjeux d'organisation de services des établissements pour des services optimaux pour la clientèle. Des informations vous seront transmises selon le déroulement des travaux.

Lucie Raymond

 


Carrefour RH
Un franc succès : une communauté bien vivante

La communauté de pratique du Carrefour RH a présenté, le 10 octobre dernier, un programme double auquel plus de 90 personnes ont assisté à travers 10 sites dans la province.

Carrefour RHMarie Côté et Line Blackburn, conseillères en gestion des ressources humaines à l'AQESSS, ont d'abord présenté à l'auditoire le concept de la gestion réinventée et ses six principes directeurs, issus d'une analyse rigoureuse des nouvelles tendances dans le réseau et en lien avec les compétences nécessaires pour les actualiser. En outre, les huit clés du changement ont fait l'objet d'une discussion au regard du contexte actuel et par la suite, il a été démontré comment le Carrefour RH peut soutenir une approche de modernisation de la gestion, entre autres, avec le modèle intégrateur du développement des talents et des compétences, avec l'actualisation du rôle du cadre intermédiaire ainsi que l'accompagnement des nouveaux cadres. Tous les participants ont reconnu la pertinence d'une gestion réinventée. Plusieurs questions ont cependant fait l'objet de discussions à la lumière du contexte actuel, à savoir, par où débuter, comment collaborer dans les mégastructures que seront les CISSS, etc.

Tous deux du CHU de Québec, Jean Bouchard, adjoint au DRHDPT, développement des personnes, et Lucie Roussy, conseillère cadre RH et coach professionnel interne, ont ensuite parlé du programme de la relève des cadres intermédiaires en vigueur dans leur établissement. Forts de leur expertise développée depuis le début des années 2000, ils ont partagé l'essentiel de l'offre de service en mettant l'accent sur la diversité des activités offertes à leur clientèle. Enfin, ils ont fait ressortir les bénéfices de l'engagement de la fonction des coachs professionnels internes comme l'un des facteurs déterminants à la réussite des parcours d'apprentissage. Quelques questionnements ont été soulevés, dont le rapport coût-bénéfice, le besoin de desserte, le temps consacré par les gestionnaires accompagnateurs pour coacher les candidats, etc.

Vous pourrez retrouver l'essentiel des discussions qui ont eu lieu durant cette matinée en vous abonnant à l'espace collaboratif : carrefourrh@aqesss.qc.ca. Plusieurs articles de collaborateurs universitaires s'y retrouveront.

La prochaine visioconférence aura lieu le 28 novembre en matinée sur la thématique de l'accompagnement des nouveaux cadres.

Line Blackburn

 


Les quatre visages du DSP
Rencontre avec les DSP de la région de Montréal

Dans la foulée de la diffusion du document « Les quatre visages du DSP » en juin dernier, l'AQESSS a débuté des rencontres avec les regroupements des DSP de chacune des régions du Québec. Il apparaît en effet important de soutenir l'appropriation de ce rôle modernisé auprès des DSP eux-mêmes.

Les quatre visages du DSPUne première rencontre s'est tenue le 8 octobre dernier avec le regroupement des DSP de la région de Montréal. Cette rencontre a permis de présenter le contenu du document portant sur les fonctions et les rôles du DSP et d'échanger avec les DSP à ce sujet.

Ce document propose une modernisation du rôle du DSP afin de répondre aux besoins des établissements et aux transformations survenues au cours des dernières années au sein du système de santé et de services sociaux et il demeure pertinent dans le contexte évolutif actuel. D'autres rencontres sont également prévues au cours de l'automne avec les DSP des différentes régions du Québec.

»» Consultez le document Les quatre visages du DSP

Lucie Raymond


 


Informatique-Santé 2014
Questions-réponses avec Pierre Shedleur


Informatique-Santé 2014

Pierre Shedleur, conseiller spécial, BDO Canada s.r.l./S.E.N.C.R.L., démontrera, le 23 octobre prochain, dans le cadre d'Informatique-Santé, à quel point l'information se trouve au cœur de la transformation du réseau de la santé et des services sociaux. Il a accepté de répondre à nos questions.

Pierre Shedleur Q. : Comment avez-vous vécu l'expérience de siéger au Groupe d'experts pour un financement axé sur les patients, qui a déposé son rapport en février 2014?

R. : J'ai beaucoup apprécié de travailler avec les autres experts du groupe, Mme Wendy Thomson et M. Roger Paquet, qui sont des gens avec une très grande expérience dans le secteur de la santé au Québec et à l'international. Il s'agissait d'un mandat très stimulant et important pour les Québécois, considérant que la santé représente 43% du budget du gouvernement et qu'il faut trouver une solution à la pression qu'exercent notamment le vieillissement de la population et les coûts sur le réseau. 

Q. : Pouvez-vous énumérer les principales conclusions du rapport?

R. : Le rapport comporte trois grandes recommandations qui concernent l'accès aux services chirurgicaux, la qualité des soins qui valorise les meilleures pratiques, de même que la prise en charge des personnes atteintes de maladies chroniques. À cela s'ajoute l'information clinique et financière, qui constitue la clé pour gérer le changement. 

Q. : La conférence que vous présenterez à Informatique-Santé traitera justement de l'importance d'améliorer la gestion de l'information clinique et financière. Quel avantage pourrions-nous en tirer?

R. : Les soignants, c'est-à-dire les médecins et les professionnels de la santé, de même que les patients tireraient un grand avantage à disposer d'un système de gestion de l'information de qualité, aspect qui comporte des lacunes importantes présentement au Québec. L'accès à ces données permet aux soignants de porter un meilleur diagnostic et de prendre de meilleures décisions. Les patients bénéficient de soins mieux coordonnés et plus conviviaux. Cela permet aussi aux gestionnaires et aux dirigeants de gérer au meilleur coût possible.

Pour tout savoir sur le sujet, soyez des nôtres le 23 octobre à 10 h 50 au Centre de congrès de Québec ou en ligne au Studio 3S. Plus qu'une semaine avant Informatique-Santé 2014! Inscrivez-vous sans tarder. 

Inscription

Programme

 


Studio 3S du 13 novembre prochain
Programme et inscriptions en ligne


Studio 3S du 13 novembre 2014

Forte du succès des premiers épisodes, la webémission Studio 3S propose un autre rendez-vous :

La santé sous surveillance : l'enjeu des caméras

La question de l'installation de caméras par un usager, ses proches ou son entourage soulève de nombreuses  questions, qu'elles soient d'ordre moral, éthique ou légal. 

Peut-on prévenir le pire avec ce type de surveillance? Risque-t-on des dérapages à l'endroit des préposés? Comment baliser un terrain, aussi litigieux que ce soit, en établissement ou dans les soins à domicile?

Sans prétendre apporter toutes les réponses à ces questions, le quatrième épisode du Studio 3S entend contribuer à la discussion en offrant trois présentations riches en contenu et en perspectives.


Première conférence au programme :

Le cadre juridique : des principes qui s'affrontent

D'un point de vue juridique, l'installation de caméras met en lumière deux perspectives légales a priori contradictoires. S'appuyant sur la décision de la Cour Supérieure de 2010, et d'une cause plus récente où un établissement a entrepris des actions pour faire retirer une caméra, la conférence s'attarde également aux distinctions entre les faits des deux évènements pour ainsi tracer des points de repères légaux sur les tenants et aboutissants du phénomène.

  Me Maxime Arcand, avocat, Monette Barakett s.e.n.c. 
Me Alice Monet, avocate, Monette Barakett s.e.n.c.

En savoir plus

Seul ou en groupe, branchez-vous et rejoignez votre communauté le 13 novembre prochain avec le STUDIO 3S!

Inscription

Programme

 


Les finances au coeur de l'information au Séminaire finances + 2014


Séminaire Finances + 2014

Les bonnes décisions requièrent une analyse fine et nuancée du contexte d'intervention. D'où l'importance de la justesse des données et de la précision des indicateurs. La performance varie en fonction de la disponibilité des outils, de la logique financière et des leviers en place. Des conférenciers se pencheront sur les outils disponibles et ceux souhaités. 

À ne pas manquer, à compter de 13 h 30 :

Les indicateurs financiers dans l'évaluation de la performance

Claude Lemay  Claude Lemay, gestionnaire, Bureau du Québec, Institut canadien d'information sur la santé   

Le financement axé sur le patient : un outil essentiel pour le maintien d'une culture de performance

Luc Séguin  Luc Séguin, chef de direction TI/SI, Hôpital général de Hawkesbury   

Inscrivez-vous sans tarder au Séminaire Finances + 2014!

Inscription

Programme


 


À lire dans le Synergie : À quand les cliniques virtuelles au Québec?

Depuis deux ans, les usagers de la Colombie-Britannique peuvent consulter un médecin sans se déplacer grâce à une clinique virtuelle accessible en ligne. Une telle initiative est-elle transposable et souhaitable au Québec? La majorité des observateurs du réseau croit que oui.

Synergie octobre - novembre 2014 - Cliniques virtuelles

Pourquoi patienter de longues heures dans la salle d'attente? Pour consulter un médecin, les Britanno-Colombiens peuvent simplement se connecter à Internet de chez eux. En effet, depuis octobre 2012, la firme MEDEO propose des consultations au moyen d'un ordinateur, d'une tablette ou d'un téléphone intelligent. Plus de 25 000 personnes utilisent déjà cette « clinique virtuelle ». Les patients sont pris en charge par plus de 500 médecins, un nombre qui augmente quotidiennement d'après James Basnett, vice-président aux stratégies chez MEDEO.

»» Lire la suite de l'article par Guillaume Jousset

»» Le mensuel Synergie est disponible en édition papier par abonnement
»» Il est également disponible en format numérique sur le Web

 


L'AQESSS rencontre...

Chaque semaine, l'AQESSS participe à de nombreuses rencontres de travail et de représentation.

Jeudi 16 octobre
•Table de concertation Optilab

Vendredi 17 octobre
•CNC-DSP

Lundi 20 octobre
•CNC-DSM

Mardi 21 octobre
•Tournée des régions - Montréal
•Tournée des régions - Côte-Nord (en visioconférence)
•Comité du MSSS sur les indicateurs du programme Jeunes en difficulté

Mercredi 22 octobre
•RUIJ- réunion sur l'implantation du carrefour de formation du réseau universitaire intégré en jeunesse

Jeudi 23 octobre
•Comité INESSS sur les modèles de services destinés aux personnes présentant une comorbidité (dépendance/SM)

Lundi 27 octobre
•Tournée des régions - Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (en visioconférence)

Mardi 28 octobre
•Comité directeur du projet sur la pérennité de système public de SSS
•Table des DSP de Chaudière-Appalaches - Présentation du rôle du DSP

Mercredi 29 octobre
•Tournée des régions - Laurentides
•Table des DSP du Saguenay-Lac-Saint-Jean - Présentation du rôle du DSP
•CNC-DRH

Vendredi 31 octobre
•Tournée des régions - Capitale Nationale
•Comité exécutif (séance extraordinaire)

 


Fondation OLO

La Fondation OLO recherche une collaboratrice ou un collaborateur du réseau des CSSS

Dans le contexte d'un développement important de ses activités, la Fondation OLO souhaite s'associer sur une base temporaire une collaboratrice ou un collaborateur connaissant bien le programme OLO et étant en mesure de prendre en charge certains dossiers et projets importants pour la Fondation.


Réseau expreSSS

Lancement du document vidéo : Sur le chemin de l'autisme
Hôpital Rivière-des-Prairies
Le CECOM de l'Hôpital Rivière-des-Prairies est fier d'annoncer le lancement d'un document vidéo qui jette un éclairage nouveau sur le phénomène des troubles du spectre de l'autisme (TSA) : Sur le chemin de l'autisme.

Plus »»


Le CSSS du Suroît transformé en salle de classe
CSSS du Suroît
Dans le cadre du programme conciliation travail-études pour les préposés aux bénéficiaires, le Centre de santé et de services sociaux du Suroît est fier d'annoncer, après quelques mois de travaux, qu'il offrira les cours directement dans ses installations, situées au Centre d'hébergement Docteur-Aimé-Leduc à Salaberry-de-Valleyfield.

Plus »»


Vitrine universitaire

Nos chercheurs se joignent à une étude mondiale sur le cerveau
CHU Sainte-Justine
Les National Institutes of Health (NIH) des États-Unis viennent d'annoncer l'octroi de fonds supplémentaires pour une initiative mondiale visant à réunir des données sur le cerveau humain, dont une subvention à l'Université de Montréal et au CHU Sainte-Justine.

Plus »»


L'Ebola peut se traiter
Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS)
Le Dr François Lamontagne, médecin intensiviste du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) revient d'une mission humanitaire de trois semaines à Foya, petit village forestier du Libéria. En conférence de presse, il a décrit les défis cliniques rencontrés et le rôle qu'il a assumé au sein de l'équipe de Médecins sans frontière (MSF) dans la prise en charge des patients infectés par le virus Ebola. Après cette mission et l'autre en Guinée en mai dernier, il se dit convaincu qu'il est possible de réduire la mortalité associée à cette infection en prodiguant certains soins de support de base aux patients.

Plus »»


Membres affaires

Découvrez leur savoir-faire en consultant leur site Web.


Johnson & Johnson - Compagnies médicales / Ortho-Clinical Diagnostics


Lavery


Logibec inc.

Événements et formations

22 oct. 2014 au 23 oct. 2014 Québec
Colloque-exposition Informatique-Santé 2014

Plus »»


23 oct. 2014 En ligne de 8 h 25 à 12 h
Studio 3S - Faire face aux défis! De la parole aux actes

Plus »»


24 oct. 2014 Montréal
NOUVEAU! Les troubles de la personnalité : particularités et enjeux de gestion

Plus »»


07 nov. 2014 Montréal
Journée stratégique 2014

Plus »»


13 nov. 2014 En ligne - de 9h à midi
Studio 3S - La santé sous surveillance : l'enjeu des caméras

Plus »»


20 nov. 2014 Montréal
21 nov. 2014 Montréal
La gestion des dossiers de lésions professionnelles

Plus »»


20 nov. 2014 Montréal
Séminaire Finances + 2014

Plus »»


28 nov. 2014 Tryp Pur Québec, Québec
Colloque annuel des DSP 2014

Plus »»


03 déc. 2014 au 04 déc. 2014 Hôtel Mortagne, Boucherville
Classe des maîtres et colloque RH 2014

Plus »»


09 déc. 2014 Hôtel Le Concorde, Québec
Deuxième rendez-vous national sur l'avenir du système public de santé et de services sociaux

Plus »»

 

© AQESSS 2014 - Pour information : Marie-Claude Dion