Accueil » Nouvelles » i-média
**L'i-média est strictement réservé aux activités et événements de l'AQESSS. Seuls les événements externes pour lesquels nous agissons comme partenaires peuvent faire l'objet d'exception.
I-Média : Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux (AQESSS)
Édition du 25 septembre 2014

Le blogue

Le point de vue de Diane Lavallée sur l'actualité du réseau

Blogue de Diane Lavallée, directrice générale de l'AQESSS

Directrice générale
Refonte du réseau : miser sur la décentralisation

Le gouvernement du Québec a déposé aujourd'hui son projet de loi sur la nouvelle gouvernance qui aura pour effet de transformer de façon importante les structures du réseau de la santé et des services sociaux.

En tant qu'association regroupant la majorité des établissements du réseau, nous devons avoir voix au chapitre dans la réforme qui s'annonce et qui affectera, en tout premier lieu, nos membres et leur personnel. Le modèle actuel n'ayant pas encore produit tous les bénéfices attendus (malgré les efforts investis), nous ne nous opposons pas à ce qu'il soit bonifié. Toutefois, au-delà d'une modification de structures, la réorganisation proposée devra permettre aux établissements d'améliorer l'accès et d'assurer la continuité et la qualité des soins et des services.

Des problématiques à résoudre

La gouvernance actuelle s'articule autour de trois paliers de pouvoirs et de responsabilités : le MSSS, les agences régionales et les établissements. Les CSSS, responsables de répondre aux besoins de leur population locale, sont au coeur de l'organisation des services sur le terrain. Or, bien que décentralisé en apparence, notamment parce que chaque établissement dispose de son propre conseil d'administration, le modèle donne en fait bien peu de leviers aux administrateurs pour organiser les soins et les services sur leur territoire. En d'autres termes, si les exigences ont été clairement établies, les moyens, eux, n'ont jamais suivis. Cela a conduit à ce qu'il y ait confusion quant au partage des responsabilités entre les paliers de gouvernance, à ce que les établissements et leurs réseaux locaux n'offrent pas toujours de véritables services intégrés, à ce que la performance du système est mesurée sous l'angle du volume d'activités réalisées plutôt que sur les résultats de santé obtenus et à ce que le financement n'encourage ni la performance, ni l'efficience, ni l'innovation.

Cinq principes incontournables

Si nous souhaitons collectivement que le citoyen soit le premier bénéficiaire de la réforme qui se dessine, elle devra s'appuyer sur cinq principes que nous estimons incontournables.
 
1. La décentralisation (la subsidiarité)

Les leviers décisionnels doivent être le plus près possible de la population et des services. On doit céder aux établissements un large degré d'autonomie leur permettant de prendre leurs propres décisions, le tout dans le respect des orientations édictées à l'échelle nationale et selon les ressources qui leur sont confiées.

2. La responsabilisation

Pour donner sa pleine mesure au concept de responsabilité populationnelle, les établissements doivent être imputables des décisions prises et des actions réalisées. Ils doivent conclure les ententes requises pour répondre aux besoins de santé de la population de leur territoire en s'appuyant sur des notions de performance globale, incluant la qualité et la sécurité des soins.

3. L'intégration des soins et des services

Les établissements doivent offrir l'ensemble des missions de manière à permettre l'émergence d'un réel continuum de soins et de services. Cette intégration des services de première et de deuxième lignes doit tenir compte des bassins de desserte naturelle des territoires et non d'un partage établi uniquement en fonction des régions administratives.

4. La qualité, la sécurité et l'efficience

Les établissements doivent disposer de la masse critique requise pour assurer la qualité, la sécurité et l'efficience des soins et des services offerts à la population. La décision d'offrir un service spécialisé doit par conséquent se prendre sur la base d'une planification rationnelle, en tenant compte du nombre de personnes à desservir et non dans une logique d'occupation du territoire.

5. La participation citoyenne

L'histoire a démontré la capacité du public à identifier les besoins en matière de santé et de services sociaux sur son territoire. La participation des citoyens et des usagers à la prise de décisions doit par conséquent être favorisée pour améliorer la performance du système et l'atteinte des objectifs fixés concernant l'accès, la qualité et la pertinence.

Pour réussir une véritable modernisation de la gouvernance de notre réseau, certaines mesures devront accompagner les principes établis, notamment l'introduction du financement axé sur les patients, le développement de systèmes d'information adéquats et une évaluation permanente des mécanismes de gouvernance.

Nous allons consulter nos membres

Avec le président de l'AQESSS, M. Michel Gervais, je vais dès la semaine prochaine entamer une tournée de consultations auprès de nos membres partout au Québec qui portera sur les éléments du projet de loi et sur les principes qui serviront à l'analyser. Les commentaires des administrateurs et des gestionnaires d'établissement viendront étoffer le mémoire que nous présenterons à la Commission parlementaire chargée de son étude.
 
Au plaisir de vous rencontrer bientôt!

Pour en savoir plus

»» Document de réflexion Gouvernance du système de santé et de services sociaux, Les moyens de nos ambitions 

»» Communiqué officiel de l'AQESSS diffusé le 24 septembre 2014 : Les établissements mettent de l'avant les éléments incontournables qui devraient sous-tendre toute réforme

»» Communiqué officiel de l'AQESSS diffusé le 25 septembre 2014 : Une réforme centrée sur le ministre et non sur le patient


L'Association

Tournée régionale / Montréal
Le projet Jardins communautaires de l'IUSMM mis en lumière

Le 23 septembre dernier, la directrice générale de l'AQESSS, Mme Diane Lavallée, a rencontré l'équipe derrière le projet de jardins communautaires à l'Institut universitaire de santé mentale de Montréal (IUSMM) dans le cadre de l'Opération Bons coups.

Opération Bons coups

Mis sur pied avec la collaboration de la Ville de Montréal et de nombreux organismes communautaires, les jardins de l'Institut favorisent le rapprochement entre les patients ayant un problème de santé mentale et les citoyens qui ont aussi accès aux jardins.

Ce projet constitue la première initiative du genre dans un institut en santé mentale et contribue avec succès à démystifier l'image de l'hôpital psychiatrique et à combattre les préjugés qui l'accompagnent.  

Bon coup IUSMM
Équipe du projet Jardins communautaires de l'Institut universitaire de santé mentale de Montréal et ses partenaires

Il est possible d'en savoir plus sur les projets retenus en visitant la zone Bons coups du site Internet de l'Association.

Consultez la fiche du projet :

»» Institut universitaire de santé mentale de Montréal

 


Rapport du CSBE sur les services d'urgence
Des constats et des solutions que partage l'AQESSS

Le Commissaire à la santé et au bien-être (CSBE) a diffusé le 17 septembre dernier un rapport intitulé « Les urgences au Québec : évolution de 2003-2004 à 2012-2013 » qui propose une analyse de l'évolution de l'utilisation des urgences au Québec au cours des dix dernières années.

Lucie RaymondMalgré une augmentation de 8 % de la population du Québec durant cette période, le nombre de visites à l'urgence est demeuré stable ce qui montre des gains d'efficience. Toutefois, le Commissaire note que la population qui fréquente l'urgence a changé; les personnes de 65 ans et plus représentant 40 % de ces visites. De plus, 25 % des personnes sur civière sont maintenant âgées de 75 ans et plus alors que cette proportion était de 20 % il y a dix ans.

On note également dans le rapport du CSBE que plus de 60 % des personnes qui se présentent à l'urgence sont des cas de niveau de priorité 4 et 5. Une très grande majorité de ces visites pourrait donc être évitée si les problèmes organisationnels que l'on connaît en amont et en aval des urgences étaient réglés.

Parmi les recommandations du CSBE afin d'améliorer la situation à l'urgence, notons le renforcement et la réorganisation de la première ligne, l'accroissement de l'interdisciplinarité dans le suivi des personnes ayant des maladies chroniques, la révision du mode de rémunération des médecins et une meilleure organisation des services pour les personnes âgées, tant à l'urgence qu'en hospitalisation, avec un accroissement des services de soutien à domicile.

L'AQESSS a mis de l'avant des solutions similaires en proposant notamment des modalités organisationnelles axées autour d'une équipe interdisciplinaire de première ligne pour les personnes atteintes de maladies chroniques dans son document Maladies chroniques : Agir là où ça compte. Elle a également mis en lumière la nécessité de revoir le mode de rémunération des médecins dans son récent mémoire  à la Commission de révision permanente des programmes en proposant de la lier plus étroitement à l'efficience du réseau. On y mentionne également l'importance de s'assurer que les services et les soins soient pertinents et de qualité, prodigués au moment opportun et au bon endroit. Les résultats à l'urgence laissent entrevoir que des changements importants doivent encore être faits afin d'adapter nos services aux besoins de la population qui évoluent.

»» Consultez le rapport Les urgences au Québec : évolution de 2003-2004 à 2012-2013

Lucie Raymond

 

 


Comité national de concertation sur les ressources financières
Un aperçu de la dernière rencontre

Le 17 septembre dernier, les délégués régionaux du Comité national de concertation sur les ressources financières (CNC-RF) se sont réunis pour une troisième fois en 2014.

Jean DéryNous nous sommes d'abord penchés sur la situation financière des établissements. À la période cinq se terminant le 23 août, la majorité d'entre eux présente un déficit important.

Cet état de chose s'explique notamment par les mesures d'optimisation de 218,6 M$ imposées par le gouvernement, une réduction du programme d'accès à la chirurgie, une indexation insuffisante et un versement moindre au chapitre des coûts de système spécifique. Au total, on parle d'un manque à gagner d'environ 500 M$ en 2014-2015. S'ajoute à cela une forte hausse des dépenses en assurance-salaire.

Parmi les autres sujets discutés, mentionnons un sondage du MSSS en cours de réalisation sur la logistique hospitalière ayant pour objectif de recenser les meilleures pratiques et de faire des recommandations pour un plan d'action provincial. On nous a également rapporté les propos de M. Marco Thibeault, sous-ministre adjoint à la direction du personnel au MSSS, concernant les cibles de taux d'encadrement. Il a aussi été question des différents types de rémunération versés aux médecins par les établissements et qui prennent de plus en plus d'importance dans leurs budgets.

Finalement, Mme Lucie Malo, du CSSS de Saint-Jérôme, et M. Yvon Paris, du CHUS nous ont fait part des bonnes pratiques de gestion réalisées à l'intérieur de leur organisation. La rencontre s'est terminée par la présentation des mémoires de l'AQESSS déposés aux commissions Godbout et Robillard.

N'hésitez pas à communiquer avec votre délégué régional pour en savoir plus.

Jean Déry

 


Collaboration entre les CSSS et les médecins du territoire
L'AQESSS réalise un sondage en partenariat avec les chefs de DRMG

Dans le cadre de travaux de l'AQESSS avec différents partenaires sur les moyens d'améliorer les services médicaux de première ligne, l'objectif de mieux arrimer les CSSS avec les cliniques médicales de leur territoire est rapidement apparu comme la priorité.

Dans cette foulée, l'AQESSS, en collaboration avec la Table des chefs de département régional de médecine générale (DRMG), réalise actuellement un sondage afin d'obtenir un portrait des mécanismes de coordination entre les CSSS et les cliniques médicales de leur territoire et de l'offre de service partagée entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement. Ce sondage s'adresse aux directeurs des services professionnels des établissements ainsi qu'aux représentants locaux du DRMG au sein de chacun des territoires.

Les résultats de ce sondage nous permettront de partager les informations issues de ce portrait et de mettre en lumière les pistes de collaboration porteuses à proposer aux établissements et aux DRMG afin de favoriser un partenariat plus étroit entre les établissements et les médecins de première ligne dans l'organisation des services pour la population.

Lucie Raymond


 


Comité national de concertation des directeurs de soins infirmiers
Regard sur la plus récente rencontre

Le Comité national de concertation des directeurs de soins infirmiers (CNC-DSI) s'est réuni le 12 septembre dernier. Les nouveaux membres ont été accueillis par les coprésidentes Renée Descôteaux et, pour une première fois à ce titre, Anne Lemay, directrice-conseil de l'organisation des services et de la performance à l'AQESSS.

Marie-Andrée UlysseCatherine Gervais, conseillère en économie de la santé à l'AQESSS, et Anne Lemay ont d'abord présenté les travaux de l'AQESSS concernant les commissions Robillard et Godbout. Les DSI ont été grandement satisfaites des informations fournies. Un climat d'inquiétude lié aux récentes annonces du ministre de la Santé et des Services sociaux quant au dépôt prochain d'un plan de réorganisation du réseau concernant notamment la fusion ou le regroupement de plusieurs CSSS était palpable, mais les directeurs conviennent que l'usager doit demeurer le centre d'intérêt.

Luc Bouchard, directeur-conseil des ressources humaines, des services administratifs et des affaires juridiques à l'AQESSS, a commenté l'état de situation sur le moratoire des postes de cadre-conseil pour les établissements. Plusieurs DSI sont touchées par ce moratoire en raison du lien fonctionnel qu'elles ont avec les infirmières dans les établissements. L'impact de cette mesure sur la clientèle n'est pas encore évalué.

Deux sous-groupes de travail ont aussi été formés afin de faciliter l'avancement des objectifs annuels du CNC-DSI. À titre indicatif, les deux objectifs sont de définir le rôle contemporain de la DSI et l'utilisation d'indicateurs sensibles aux soins infirmiers, soit les chutes et les plaies, dans une vision nationale.

La prochaine rencontre du CNC-DSI aura lieu le 17 novembre prochain.

Marie-Andrée Ulysse


 


RAPPEL invitation à la communauté de pratique du Carrefour RH le 10 octobre prochain

La communauté de pratique du Carrefour RH convie les équipes RH, les gestionnaires et les chargés de projets à un programme double le 10 octobre 2014, de 9 h à 12 h.

Carrefour RH

Le Carrefour RH en appui à la gestion réinventée
Marie Côté et Line Blackburn, conseillères en GRH, AQESSS

Découvrez comment le Carrefour RH pourra soutenir une approche de modernisation de la gestion. Les six principes directeurs d'une gestion réinventée, issus d'une analyse rigoureuse des nouvelles tendances dans le réseau seront d'abord expliqués. Huit clés du changement seront par la suite présentées en lien avec cette transformation, et plus spécifiquement celle du développement des talents et des compétences des cadres. Cette dernière sera mise en lien avec les différents enjeux du Carrefour RH, entre autres, l'actualisation du rôle du cadre intermédiaire et l'accompagnement des nouveaux cadres.

L'identification et la préparation de la relève cadre intermédiaire au CHU de Québec
Jean Bouchard, adjoint au DRHDPT, développement des personnes
Rachel Boissonnault, chef des activités de formation
Lucie Roussy, conseillère cadre RH et coach professionnel interne

Le programme de la relève des cadres intermédiaires du CHU de Québec constitue un levier stratégique fort important au renouvellement de sa main d'oeuvre cadre, et ce, depuis le début des années 2000. La présentation fera l'objet des essentiels de l'offre de service et mettra l'accent sur la diversité des activités offertes à la clientèle tout en faisant ressortir concrètement les enjeux, les objectifs ainsi que les résultats obtenus à ce jour.

C'est un rendez-vous pour les équipes RH, les gestionnaires et les chargés de projets!

Vérifiez la disponibilité des places en consultant le document des sites hôtes pour la visioconférence du 10 octobre 2014. Pour information, adressez-vous à France Gauthier, 514 842-4861 poste 5303 ou Lucie Lacasse au poste 5333.

Line Blackburn

 


À votre agenda le 23 octobre : un Studio 3S en direct du Colloque-exposition Informatique-santé


Studio 3S du 23 octobre 2014


Au cours de la deuxième journée du Colloque Informatique-santé 2014,  des conférences sous la formule des Studios 3S seront à la portée de tous! 

Cette activité de l'AQESSS permettra aux gens du réseau d'assister aux présentations sur place ou de se brancher et d'interagir en ligne, chacun dans son coin de pays. Où que vous soyez, vivez Informatique-santé en direct!

Au programme :

La transformation des TI au sein des grandes administrations publiques

  Yolande Hould, directrice régionale des ressources informationnelles, Agence de santé et de services sociaux, Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine 
  Daniel Lemay, chef de division Développement de la fonction TI et liaison avec la clientèle, Ville de Montréal


Le projet d'optimisation des ressources informationnelles Lanaudière – Laurentides – Laval - Un projet humain avant tout : enjeux et leçons apprises  

  Daniel Sirois, directeur des ressources informationnelles Lanaudière - Laurentides - Laval, Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière  

Connaître les coûts et les services
Le financement axé sur le patient : l'information au cœur de la transformation 

Pierre Shedleur 

Pierre Shedleur, conseiller spécial, BDO Canada s.r.l./S.E.N.C.R.L. 


Seul ou en groupe, branchez-vous et rejoignez votre communauté avec le STUDIO 3S!

Inscription

Programme


À lire dans le Synergie : Se développer jour après jour

Dans l'imaginaire collectif, le développement des compétences rime très souvent avec de coûteux plans d'accompagnement et de formation en classe. La réalité est tout autre, et il existe plusieurs moyens de favoriser le développement des compétences du personnel sans engager de sommes exorbitantes. Le coaching interne, le mentorat et le jumelage font partie de ces moyens. Petit tour d'horizon.

Synergie août/septembre 2014 - gestion des talents

« D'abord, il faut situer le développement des compétences comme une des responsabilités fondamentales que doit assurer le gestionnaire qui exerce une vision moderne de la gestion, c'est-à-dire qu'il doit être soucieux du développement des compétences des membres de son équipe », commence Marie Côté, conseillère en développement organisationnel à l'AQESSS. Pour cette dernière, cette responsabilité peut même aller plus loin et dépasser les membres de l'équipe immédiate du gestionnaire. « Par exemple, justifie-t-elle, certains gestionnaires soutiennent le développement des compétences des bénévoles qui oeuvrent dans leur secteur d'activités. »

»» Lire la suite de l'article par Martin Bouchard

»» Le mensuel Synergie est disponible en édition papier par abonnement
»» Il est également disponible en format numérique sur le Web

 


L'AQESSS rencontre...

Chaque semaine, l'AQESSS participe à de nombreuses rencontres de travail et de représentation.

Jeudi 25 septembre
•Comité exécutif
•Conseil d'administration (lac-à-l'épaule)
•CNC-ST

Vendredi 26 septembre
•Comité de valorisation de la mission universitaire
•Comité de suivi des évaluations de programmes d'intervention en négligence
•Conseil d'administration (lac-à-l'épaule)

Mardi 30 septembre
•Conseil d'administration de la Fondation OLO

Mercredi 1er octobre
•Dernière rencontre téléphonique du Comité de coordination stratégique JED de l'AQESSS
•Table de concertation de l'INESSS
•Inauguration du nouveau siège social de l'OIIQ

Jeudi 2 et vendredi 3 octobre
5e Rendez-vous de la gestion des maladies chroniques

 


Offres d'emploi


L'AQESSS recrute afin de pourvoir au poste de chef du service des technologies de l'information

CHEF DU SERVICE DES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION
Poste cadre, temporaire à temps complet (durée d'un an)

Sous l'autorité du directeur des ressources internes, le titulaire du poste est responsable de l'identification des besoins et des priorités ainsi que de la gestion des dossiers relatifs aux technologies de l'information pour les utilisateurs internes de l'Association. Plus spécifiquement, il réalise et tient à jour le plan directeur des ressources informationnelles. Il est responsable d'identifier, de recommander et d'implanter les meilleures solutions technologiques en relation avec les besoins et la mission de l'Association. Il assume la gestion des infrastructures et des projets de développement afin d'optimiser la disponibilité et l'utilisation des ressources en place. Il exerce une fonction conseil au sein de l'organisation, et offre un soutien technologique interne et externe pour les utilisateurs des systèmes et services informatiques. Enfin, il exerce la supervision hiérarchique d'une équipe d'employés sous sa responsabilité.  

»» Téléchargez la description complète 

Veuillez faire parvenir votre curriculum vitae avant le 3 octobre 2014 à l'attention du :

Service de dotation, dotation@aqesss.qc.ca
505, boulevard De Maisonneuve Ouest, bureau 400, Montréal (Québec)  H3A 3C2

Nous remercions tous les candidat(e)s qui démontrent un intérêt pour ce poste. Toute candidature sera traitée confidentiellement. Nous communiquerons uniquement avec les personnes sélectionnées pour une entrevue.

 



L'AQESSS recrute afin de pourvoir au poste de conseiller(ère) en soins infirmiers pour les méthodes de soins informatisées (MSI).

CONSEILLER (ÈRE) EN SOINS INFIRMIERS POUR LES MÉTHODES DE SOINS INFORMATISÉES (MSI)
Temps complet régulier

Sous l'autorité hiérarchique de la directrice conseil, organisation des services et de la performance, et sous la coordination de la conseillère-cadre aux méthodes de soins informatisées (MSI) de l'AQESSS, le(la) conseiller(ère) en soins infirmiers rédige et diffuse les MSI en collaboration avec un comité national de validation, assure la mise à jour de cette banque de données selon les meilleures pratiques et les données probantes, et conçoit des outils d'évaluation de qualité en lien avec les méthodes de soins révisées. Il(elle) participe également au développement et à l'évolution du produit, en collaboration avec la conseillère-cadre aux MSI et le chargé de projets.  

»» Téléchargez la description complète 

Veuillez faire parvenir votre curriculum vitae avant le 1er octobre 2014 à l'attention du :

Service de dotation, dotation@aqesss.qc.ca
505, boulevard De Maisonneuve Ouest, bureau 400, Montréal (Québec)  H3A 3C2

Nous remercions tous les candidat(e)s qui démontrent un intérêt pour ce poste. Toute candidature sera traitée confidentiellement. Nous communiquerons uniquement avec les personnes sélectionnées pour une entrevue.

 



L'AQESSS recrute afin de pourvoir au poste d'analyste clinique à l'indemnisation.

ANALYSTE CLINIQUE À L'INDEMNISATION
Poste non cadre, temps partiel régulier (3 jours/semaine)

Sous l'autorité du chef de service Indemnisation, la personne conseille les analystes à l'indemnisation au point de vue clinique en ce qui a trait aux dossiers de réclamations envers le réseau et ses établissements. 

»» Téléchargez la description complète 

Veuillez faire parvenir votre curriculum vitae avant le 1er octobre 2014 à l'attention de :

Mme Carole Poitras, carole.poitras@aqesss.qc.ca
505, boulevard De Maisonneuve Ouest, bureau 400, Montréal (Québec)  H3A 3C2

Nous remercions tous les candidat(e)s qui démontrent un intérêt pour ce poste. Toute candidature sera traitée confidentiellement. Nous communiquerons uniquement avec les personnes sélectionnées pour une entrevue.

 


Réseau expreSSS

Projet pilote en téléautopsie au CSSS de la région de Thetford
CSSS de la région de Thetford
La téléautopsie est un projet de téléconsultation qui permet à un pathologiste d'un centre hospitalier de visualiser les activités d'autopsie réalisées à partir d'un autre centre. En d'autres mots, le pathologiste supervise, par le biais d'un équipement de visioconférence, le déroulement de l'autopsie réalisée par un technologiste médical habilité.

Plus »»


L'HMR, une référence internationale pour ses modes de gestion de soins, d'enseignement et de recherche
Hôpital Maisonneuve Rosemont
Désirant en apprendre davantage sur le mode de gestion et de fonctionnement d'un hôpital universitaire d'envergure, une délégation de l'Hôpital Aristide Le Dantec de Dakar au Sénégal, était de passage à l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR) du 15 au 18 septembre dernier.

Plus »»


Membres affaires

Découvrez leur savoir-faire en consultant leur site Web


Covidien


Dunton Rainville


Essor Assurances-Placements-Conseils Inc.

Événements et formations

03 oct. 2014 Montréal
05 déc. 2014 Montréal
Gestion des invalidités reliées au régime d'assurance salaire

Plus »»


22 oct. 2014 au 23 oct. 2014 Québec
Colloque-exposition Informatique-Santé 2014

Plus »»


23 oct. 2014 En ligne de 8 h 25 à 12 h
Studio 3S - Faire face aux défis! De la parole aux actes

Plus »»


24 oct. 2014 Montréal
NOUVEAU! Troubles de l'humeur et de la personnalité : particularités et enjeux de gestion

Plus »»


07 nov. 2014 Montréal
Journée stratégique 2014

Plus »»


13 nov. 2014 En ligne - de 9h à midi
Studio 3S - La santé sous surveillance : l'enjeu des caméras

Plus »»


20 nov. 2014 Montréal
21 nov. 2014 Montréal
La gestion des dossiers de lésions professionnelles

Plus »»


20 nov. 2014 Montréal
Séminaire Finances + 2014

Plus »»


28 nov. 2014 Tryp Pur Québec, Québec
Colloque annuel des DSP 2014

Plus »»


03 déc. 2014 au 04 déc. 2014 Hôtel Mortagne, Boucherville
Classe des maîtres et colloque RH 2014

Plus »»


09 déc. 2014 Hôtel Le Concorde, Québec
Deuxième rendez-vous national sur l'avenir du système public de santé et de services sociaux

Plus »»

 

© AQESSS 2014 - Pour information : Marie-Claude Dion