Accueil » Dossiers » Organisation du travail

Organisation du travail

 

Au Québec, nous observons des pénuries de main-d'oeuvre dans plusieurs catégories de personnel.  En raison du profil démographique de la population et de la main-d'oeuvre, nous assisterons à une détérioration de cette situation au cours des prochaines années.

Le vieillissement de la population entraîne une pression croissante sur le volume et la nature des services requis, alors que le vieillissement des effectifs provoquera une accélération des départs pour la retraite.  En parallèle, la diminution du bassin de jeunes entrant sur le marché du travail est déjà une réalité.

Pour s'adapter à la nouvelle configuration du marché du travail, la « Table nationale en main-d'oeuvre en soins infirmiers » et tous les partenaires consultés priorisent parmi les avenues d'actions prometteuses la revue de l'organisation du travail.  Il faut revoir les façons de faire et même réinventer des façons de livrer les services, mais surtout optimiser au quotidien l'apport du personnel technique et professionnel spécialisé et concentrer celui-ci dans les activités à valeur ajoutée en regard également de la Loi 90.  Il faut redéfinir les rôles et les responsabilités de tous les acteurs et développer les compétences à mieux soutenir la prestation des soins et des services dans les catégories d'emploi traditionnellement en soutien aux techniciens et aux professionnels.  La notion d'équipe performante est au coeur des enjeux actuels.

Il apparaît donc que la révision de l'organisation des soins, des services et du travail doit devenir et demeurer une priorité de tous les instants.  Il importe de s'assurer non seulement que les ressources en place possèdent les compétences et les habiletés requises pour l'exercice de leurs fonctions, mais également que chaque membre des équipes de soins et de services soit utilisé de manière optimale.  Ainsi, de nouvelles pratiques professionnelles et façons d'organiser et de rendre les soins et les services sont impérieuses à mettre en oeuvre.

L'AQESSS est convaincue qu'il faut étendre notre révision de l'organisation du travail au-delà des soins infirmiers et entreprendre la revue dans tous les secteurs d'activité en posant un regard sur toutes les façons de faire, qu'elles soient administratives ou cliniques, techniques ou professionnelles.  Le développement et la mise en oeuvre des services, des réseaux locaux et des projets cliniques sont d'ores et déjà dépendants, pour une bonne part, de la disponibilité des ressources compétentes pour les actualiser.

L'introduction de technologies nouvelles, de systèmes de gestion de l'information partagée et de modèles d'organisation d'équipe plus adaptés doivent s'introduirent pour faire face aux nouvelles réalités.  Ce grand défi nécessite des modifications souvent importantes aux habitudes et aux comportements des organisations et de leurs équipes.