Accueil » Babillard » Vitrine universitaire

Seuls les établissements membres de l'AQESSS peuvent enrichir cette section de leur contenu.

Découvertes scientifiques, percées médicales, développement de nouveaux centres de recherche ou obtention de subventions... Cet espace vise à mettre en valeur les réalisations particulières des établissements membres de l'AQESSS ayant une vocation universitaire (CHU, CHA, CAU et Instituts). Partagez vos bonnes nouvelles!

Fil RSS


Afficher par établissement

Dans le cadre de son plan pour faire avancer le savoir dans le domaine de la santé mère-enfant, le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine est fier d'annoncer le recrutement de trois chercheurs de talent qui viennent consolider l'expertise de ses axes Maladies virales, immunitaires et cancers, Maladies du cerveau et Santé métabolique et maladies complexes. Il s'agit des Drs Julie Autmizguine, Sébastien Jacquemont et Sze Man Tse, qui apporteront respectivement leur expertise en pharmacologie clinique pédiatrique, maladies neurodéveloppementales et en épidémiologie et pharmacogénétique de l'asthme pédiatrique.
Au Québec, environ 105 600 personnes âgées de plus de 65 ans sont atteintes de la maladie d'Alzheimer ou d'une maladie apparentée. À Montréal seulement, cela représente plus de 30 000 familles. Deux spécialistes de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR), soit les Drs Alain Robillard et Céline Chayer, neurologues spécialisés en cognition, pilotent une recherche clinique internationale de phase III.
La Dre Anick Bérard, chercheuse au sein de l'axe Pathologies foetomaternelles et néonatales au CHU Sainte-Justine et professeure titulaire à la Faculté de pharmacie de l'Université de Montréal, a obtenu un financement de la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) dans le cadre du concours Fonds des leaders John-R.-Evans pour la mise à jour de la Cohorte québécoise des grossesses.
Le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine entame un nouveau chapitre de son histoire, après 40 ans d'existence. De la vision de la fondatrice Justine Lacoste-Beaubien jusqu'à l'innovation de pointe d'aujourd'hui, la recherche à Sainte-Justine transforme depuis 1974 les soins mère-enfant au Québec, au Canada et à l'étranger afin de bâtir un meilleur futur pour les enfants.
Le Dr Louis-Philippe Fortier, chef du département d'anesthésiologie de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR), un centre universitaire affilié à l'Université de Montréal, a développé un tapis chirurgical magnétique de nouvelle génération rendant les opérations plus sécuritaires pour les patients munis d'un implant électronique.
Le CHU Sainte-Justine est maintenant le 1er établissement au Québec, le 2e établissement au Canada et parmi une dizaine dans le monde à réaliser une technique de chirurgie du dos révolutionnaire chez les enfants atteints de scoliose. Moins de 100 chirurgies ont d'ailleurs été réalisées dans le monde à ce jour. Cette technique est la seule qui permette aux enfants, à partir d'environ sept ans jusqu'à l'âge de 14 ans, de recouvrer une colonne droite, sans limitation de mouvement.
La Dre Maja Krajinovic, chercheuse au sein de l'axe Maladies virales, immunitaires et cancers au CHU Sainte-Justine, a reçu une subvention de fonctionnement de la Société de leucémie et lymphome du Canada, qui soutient la recherche pour découvrir un remède permanent contre la leucémie et améliorer la qualité de vie des patients et de leur famille.
Situé au carrefour des sciences sociales et de la santé, le laboratoire de neuropsychologie développementale ABCs a été inauguré le 20 novembre 2014 par la Dre Miriam Beauchamp, chercheuse au CHU Sainte-Justine et professeure agrégée au Département de psychologie de l'Université de Montréal. Le laboratoire est doté d'une multitude d'équipements interactifs de pointe dont la mise en commun unique permettra à la chercheuse et à son équipe de concevoir des outils d'évaluation des nourrissons, des enfants et des adolescents à risque de problèmes de développement cérébral, cognitif et social, plus particulièrement les enfants ayant subi une commotion cérébrale ou un traumatisme craniocérébral (TCC), ainsi que de contribuer à améliorer les moyens d'intervention et de prise en charge de ces patients.
En octobre 2014, le Consortium en évaluation des technologies et des modes d'intervention en santé et services sociaux de première ligne (CETMISSS-PL) publiait le rapport : « Mieux outiller les intervenants en CHSLD oeuvrant auprès de la clientèle présentant des troubles de comportement sans diagnostic de démence. » Le document présente la synthèse et l'analyse des données probantes issues d'une revue systématique de la littérature et d'une enquête terrain réalisée au Québec.
C'est à Québec que se trouve le plus important centre francophone de recherche en santé en Amérique du Nord selon la firme torontoise Research Infosource qui compile annuellement les revenus de recherche de 40 hôpitaux canadiens.
 
123456