Accueil » Babillard » Vitrine universitaire

Seuls les établissements membres de l'AQESSS peuvent enrichir cette section de leur contenu.

Le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine lauréat de la 10e édition du Premio Venezia (2013-02-20)


Le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine est lauréat de la 10e édition du Premio Venezia. Par l'attribution du prix, la Chambre de commerce italienne au Canada reconnaît la complémentarité scientifique et le caractère innovant des travaux en génétique moléculaire des maladies musculo-squelettiques réalisés à la fois au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine et à l'Istituto Ortopedico Galeazzi de Milan.

Depuis 2002, les collaborations mises en place par Dr Alain Moreau, directeur du Laboratoire Viscogliosi, ont contribué à l'intensification des avancées scientifiques dans le domaine des scolioses pédiatriques, ainsi qu'au rayonnement international du pôle d'excellence Maladies musculo-squelettiques et réadaptation du CHU Sainte-Justine.

Le Laboratoire Viscogliosi travaille sur la scoliose idiopatique adolescente (SIA), l'arthrose et les cancers osseux. Le laboratoire cherche à comprendre les causes génétiques de la SIA, déformation de la colonne vertébrale affligeant près de 4 % de la population québécoise. L'arthrose, elle, touche un Canadien sur 10. Les cancers osseux occupent pour leur part le 4e rang en importance des cancers chez les moins de 25 ans et peuvent entraîner l'amputation du membre atteint, surtout chez les jeunes enfants.

Financé par plusieurs organismes subventionnaires reconnus (Fondation Cotrel, les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI), Génome Québec et l'industrie (Paradigm Spine, Fourth Dimension Spine), le Laboratoire Viscogliosi et ses collaborateurs au sein des principaux centres hospitaliers pédiatriques canadiens et italiens ont publié de nombreux articles et réalisé de multiples percées en matière de tests et de traitements cliniques pour la scoliose pédiatrique, par le truchement du consortium IC2ONS (Italie-Canada Consortium On Scoliosis).

Entre autres percées, le Laboratoire Viscogliosi a découvert un défaut dans la transmission de la mélatonine dans les cellules de patients atteints de SIA. Réalisée grâce aux partenariats scientifiques et d'affaires noués par l'IC2ONS, cette découverte pourrait d'ailleurs se traduire prochainement par des applications concrètes pour les patients, notamment l'essai de composés pharmacologiques susceptibles de prévenir ou de réduire les déformations scoliotiques. Certains partenaires se sont déjà montrés intéressés à commercialiser un premier test de dépistage de la scoliose ici et ailleurs dans le monde. Ces applications seront d'un grand secours pour les enfants et adolescents atteints, pour lesquels il n'existe encore aucun test de dépistage ni traitement pharmacologique particulier.

D'ici 2013, une entente de partenariat à long terme conclue en 2008 entre les équipes de Montréal et de Milan étendra le consortium à plus de 30 institutions dans neuf pays au sein du futur International Consortium ON Scoliosis (ICONS). Ce sera l'occasion pour le CHU Sainte-Justine et son centre de recherche d'étendre leur renommée et leur excellence au profit des enfants atteints de scoliose partout dans le monde.

Cette importante reconnaissance pour le Laboratoire Viscogliosi et le Centre de Recherche du CHU Sainte-Justine s'inscrit dans le cadre des relations internationales que le CHU Sainte-Justine entretient avec plus de 20 pays à travers le monde. Parmi les réalisations avec l'Italie, une entente de partenariat a également été signée en novembre 2012 avec l'Ospedale Pediatrico Bambino Gesù de Rome, afin de développer des projets de collaboration dans le domaine de l'évaluation des technologies et du génie biomédical.

 


Pour plus de renseignements :
Marise Daigle
Communications
CHU Sainte-Justine

Téléphone : 514-345-4931, poste 3256
Site Web : http://www.chu-sainte-justine.org/recherche/